Agir Abcd Reunion

CR RM N°1 du 6 FEV 2017

ACCUEIL :

  • Accueil des membres en salle de réunion du collège à partir de 8 h 45 autour d’un café offert par M. FONTAINE Chef d’Etablissement qui, présent ainsi que son adjointe Mme CLAIN sont remerciés par le DT d’avoir bien voulu accueillir la réunion d’AGIR abcd.
  • Présents :

BERNARD AH LINE Mireille - BOUSSARD  Michel BREZE Benjamin - CHARTIER Joël –CLERGUE Claude - DUBAN François - DURAND Jean-Pierre – GAMET Claude - HERRY Claudine - HERVET Hubert - HUE Jean - HUGET Lise – - MARCEL Patrick - MILLET Alain - MILLIER André - MOUTARD Gérard – PORTHAULT Maurice - SACRI Gladys - SECRETTAND Jacqueline - - VAXELAIRE Suzanne - VERMEIL Jean Daniel

  • Absents, excusés :

AYMERIC Pierre – BADON Jacqueline - CULLY Muriel - DUMOULIN Nicole - MALARTRE Janine - MOREAUX Suzy - SIQUIER Alain – SIQUIER Léonie – SIEGFRIED Jean-René TCHENQUELA Raymond - VICTOIRE Claude

  • Secrétariat de séance : Mme Suzanne VAXELAIRE

Informations diverses : 

  • Renouvellement des vœux.
  • Nouvelles des absents :  

Jean H. nous donne des nouvelles d’Alain S. toujours hospitalisé à la clinique des Flamboyants et de Léonie, souffrante également.

Raymond T., victime d’une fracture lors d’un séjour en Europe, est de nouveau à la Réunion. Anne-Marie P et Nicole D. ont également eu des problèmes de santé. Bon rétablissement  à tous.

  • Les anniversaires de janvier et février

François DUBAN, Mireille BERNARD AH LINE, Janine MALARTRE, Pierre AYMERIC, Claude CLERGUE ont eu leur anniversaire en janvier ou février ; toutefois la délégation a honoré son camarade Hubert HERVET en levant son verre à l’occasion de ses 80 printemps.

  • Appel de cotisation de 2017 : Le montant de 50 € reste inchangé ; il est reprécisé que le chèque doit être rédigé l'ordre de AGIRabcd sans aucune mention de la DT à la suite.
  • Rappels du siège :

Les Circulaires SG1 et DG5 de janvier 2017 sur la gestion financière des DT et le rôle de la Trésorière Territoriale rappellent notamment ceci :

« L’objectif est, pour toutes les Délégations, d’équilibrer ses dépenses y compris la contribution aux moyens communs généraux de l’Association par ses recettes et plus généralement de s’autofinancer.

Le DT établit le budget de sa DT avec le (la) trésorièr(e), s’assure que la comptabilité est bien enregistrée au fil de l’eau dans l’outil « comptagir », que la trésorerie de sa Délégation est correctement tenue, et que tous les trimestres les pièces justificatives sont transmises à la comptabilité du Siège (pour le 20 du mois suivant au plus tard).

D’une manière générale le Délégué Territorial fait respecter toutes les procédures de l’Association en s’assurant que les adhérents ayant une responsabilité au sein de la Délégation ont reçu la formation/information nécessaire.

Le (la) trésorier(e) n’est pas un simple caissier ou comptable, mais l’un des principaux maillons de l’équipe de la délégation territoriale.

Il est le garant du bon fonctionnement et du respect des notes d’instructions et des procédures financières de l’association. »

 

ACTIVITES :

A) Activités Internationales 

  • Centre Orphelinat d’Arivonimamo

Point sur l’activité mise en place au CENTRE ORPHELINAT.

En l’absence de Pierre Aymeric souffrant, Jacqueline Secrettand fait un point rapide de la situation et note la demande de l’assistante d’éducation de pouvoir accéder plus facilement à internet pour y mener des recherches. Il faudrait ajouter au salaire mensuel (100 € dont frais de banque de 15€) un complément de  15 à 20 € par mois pour l’achat d’unités et d’une clé 3G.

JD Vermeil précise que le budget de l’AFGM prévoit cette dépense.

Jacqueline rappelle le décès brutal de l’officier administratif le Capitaine Salomon survenu en janvier dernier et dont la disparition ne peut qu’affecter encore davantage les orphelins. Un besoin de soutien psychologique serait à apporter rapidement suite à ce décès.

Relations AGIR/AFGM .

Le financement du salaire de l’assistante d’éducation est assuré par l’AFGM qui a reçu des dons à cet effet.Jean-Daniel Vermeil, nouveau trésorier attend d’avoir communication des comptes et souhaite pouvoir accéder aux comptes en ligne. L’absence du Pdt P. Aymeric va par ailleurs différer la date de l’AG de l’AFGM prévue le 9 février

Mireille AH-LINE et Lise HUGUET sont prêtes à partir pour assurer une mission éducative en mars (date envisagée : du 13 au 19 mars) Jacqueline SECRETTAND se réserve la possibilité de se joindre à cette mission.

Toutes les trois sont chargées de prendre les contacts nécessaires avec l’orphelinat et de réserver leurs billets d’avion et leur hébergement. Lise doit faire parvenir à la trésorière son dossier d’adhésion le plus rapidement possible.


  • Enseignement secondaire à Majunga :

Peu d’éléments nouveaux concernant le projet de classes de lycée (Sde/1re et T) à Majunga ; les discussions menées sur place par Christian Dunogué avancent doucement car les demandeurs ne sont pas encore totalement prêts à un enseignement à distance. Toutefois, M Hatim de l’Institut MSB de Tananarive est fortement intéressé par le projet étant lui-même natif de Majunga. Christian DUNOGUE tient le DT informé de l’évolution du projet.

Jean-Daniel Vermeil souligne qu’en cas d’enseignement sous l’égide du CNED, il serait nécessaire de recruter des enseignants locaux dans toutes les matières. Des missions de soutien ponctuelles pourraient être envisagées, tout comme des interventions à distance par vidéo internet interposée.

 

B): Activités locales

Renouvellement des conventions annuelles

1-    Activités existantes (coordonnateurs-trices) :

  • Médiation par les pairs en milieu scolaire : (Claude Clergue)

Claude Clergue prend contact avec les élèves dès cet après-midi. La formation concernera deux classes de 4ème et éventuellement la classe relais à raison d’une quinzaine sur deux.

Une semaine en immersion dans le collège va être mise en place. Cette résidence de médiateur fait l’objet d’une convention et d’un protocole signés en octobre 2016. Le calendrier reste à préciser.

  • « Etre à l’aise dans son Quotidien » ALEFPA (Gladys SACRI, Jean-Pierre Durand)

Le module, repris à Cambaie le 7 décembre avec deux nouveaux groupes, s’est poursuivi fin janvier.

Sur le site de St Leu, l’action se poursuit également et une nouvelle convention pourra être établie en mars pour 2017.

  • Soutien scolaire « Maison de Quartier Etang St Leu » : JP D

L’action se poursuit. La mairie de St Leu semble avoir égaré la convention 2016. Ce document, ainsi que la convention et protocoles 2017 seront envoyés en LR avec AR.

  • Mission Locale : (Suzanne V, Jacqueline S et Jacqueline B, André M)

Aucune intervention depuis novembre. Reprise février ou mars. Suzanne contacte le responsable de la MLN. Alain Millet, de retour parmi nous, est de nouveau partant.

  • Soutien Scolaire (Initiativ Kartié) : Remplacement de Léonie Siquier)

Léonie S a pour l'instant suspendu son action mais les besoins en soutien d’aide à la lecture existent. L’action reprendra le 7 février (Suzanne V) sauf alerte cyclonique ! à raison de 2 séances/semaine. Un planning avec les agiriens volontaires (François Duban, André Millet et Claudine Herry) va être mis en place compte-tenu des autres engagés de nos adhérents. Coordonnatrice : Suzanne .

  •  Laïcité, citoyenneté : « Charte de la Laïcité » et « Faits Divers » (François D, Jean-Daniel V – Joël Ch)

Rappel : intervention en décembre assurée au collège Achille Grondin

Trois autres établissements sont programmés à ce jour :

Lycée Boisjoly Potier (Plaine desCafres )La réunion de présentation de l’action (prévue initialement le 2 février) est reportée au 16 février à 14 h. Jean Daniel V et François D sont chargés de présenter les animations « Charte de la Laïcité » et « Faits Divers » et de préparer la journée de prévention de conduite à risques du 23 et les interventions dans des classes de seconde professionnelle programmées le 24 février. 

Collège J. Suacot de Petite Ile : Joël Ch. présentera l’action « Charte de la Laïcité »le 16 février dans la matinée à l’équipe pédagogique et programmera les interventions face aux élèves. 

Collège H Matisse Bois d’OliveLa date de présentation de l’action par J. Ch à l’équipe pédagogique reste à définir. L’action est provisoirement programmée les 27 et 28 mars dans toutes les classes de 4ème.

Benjamin B, nouvellement arrivé, est intéressé par cette action citoyenne et participera en observateur.

Hubert H. rappelle qu’il dispose de planches (affiches semi-rigide 80 x 60) sur des thèmes en lien avec la laïcité dans le cadre de l’UFAL. La liste des thèmes disponible sera communiquée. Ceux-ci pourraient être présentés aux établissements scolaires et traités l’an prochain par exemple.

Jaqueline S. fait remarquer qu’une convention avec l’UFAL et notre délégation serait nécessaire) si emprunt.

En ce qui concerne ces expositions, Suzanne V rappelle que l’expo 13-18, obsolète, est toujours stockée à la PJJ à St Pierre. Il serait souhaitable de la récupérer ; les supports peuvent être utilisés à d’autres fins. Hubert H. est prêt à stocker ce dispositif chez lui.

Enfin une action au collège J. Lafosse aura également lieu. Les modalités restent à définir.

  • Actions partenaires avec la CGSS : 2 actions en cours

1.« PEPS EUREKA » Formation GIE Vieillissement Actif 

Les futurs intervenants qui ont suivi la formation (Jacqueline S – Jacqueline B – Claudine H – André M – Suzanne V et Raymond Tch) s’interrogent sur les modalités de fonctionnement. En effet, ils ont dû signer un engagement personnel avec le GIE sans connaître les modalités de mise en place de cette action. La prochaine réunion du 2 mars fera ressortir les conditions de réalisation afin de savoir sur quoi on s’engage réellement.

Une convention à l’étude a fait ressortir des questionnements tant pratiques que financiers.Un courrier a été adressé au Sous-Directeur de l’Action Sociale, M. F MIQUEL sollicitant un rdv afin de mettre au point les conventions et protocoles pour les 2 actions menées en partenariat (Jeunes Relais et Peps Euréka) en vue notamment d’obtenir une enveloppe financière pour chaque action et d’éviter une superposition de dates, les intervenants étant souvent les mêmes pour les deux action.

2. "JEUNES RELAIS" 

Le calendrier des réunions a été modifié et 4 dates ont été retenues pour le secteur Ouest : les 21 – 23 – 28 février et le 2 mars soit 3 séances de 3h/semaine à l’Ecole de la deuxième chance de Savanna St-Paul

Or, cette dernière journée est déjà retenue pour le projet PEPS EUREKA.

Joël Ch. a demandé une réunion de concertation avec les prestataires impliqués et nous tiendra informé dès que la date lui sera communiquée.

Pour le Nord et l'Est, les séances devaient commencer à partir du 02.02.2017 ; soit 2 séances de 3h/semaine. Des précisions sont attendues sur les dates et sur le lieu de ces réunions.

La séance est levée à 11h30.

 

La réunion s'est achevée par un pot de l’amitié pour fêter l’anniversaire d’Hubert HERVET.

Bloc-notes :

Prochaine(s) réunion(s)  

  • Jeudi 9 février : Réunion Peps Euréka (animateurs  concernés)
  • Les 21, 23, 28 février et le 2 mars « Jeunes Relais » E2C Saint-Paul (animateurs  concernés)
  • Lundi 6 mars : Réunion mensuelle au Foirail – Portail à Piton St-Leu

RÉUNIONS MENSUELLES :

Compte rendu de la dernière réunion mensuelle n° 1 du 5 février 2018 : lire

Réunion  mensuelle n°9 du 4 décembre 2017 -  (toujours disponible)

BLOC NOTES :

Prochaines réunions :

  • Attention ! modification de date : la ½ journée de « formation » spécifique pour les tuteurs-bénévoles des JAR prévue le 22 février et reportée au jeudi 1er mars de 13h30 à  16h (lieu à définir)

Réunions mensuelles :

  • Lundi 5 mars : Salle du Foirail (Piton Saint-Leu)
  • Mardi 3 ou lundi 9 avril (date à confirmer et lieu à définir)
  • Lundi 7 mai : Salle du Foirail (Piton Saint-Leu) sous réserve de confirmation.
  • Lundi 4 juin : Salle du Foirail (Piton Saint-Leu) sous réserve de confirmation.

 

 

Les réunions mensuelles ont lieu sauf exception, tous les premiers lundi du mois, salle du Foirail à Piton Saint-Leu à partir de 9 h. Toutefois, pour diverses raisons, de disponibilité, d'évènements particuliers, ou par soucis d'équité dans les déplacements, les réunions peuvent être organisées dans différents endroits du département.