Agir Abcd Reunion

CR mensuelle n°4 - Mai 2017

Accueil :

  • Présents : BADON Jacqueline -  BERNARD Yves - BERNARD AH LINE Mireille - BREZE Benjamin - CHARTIER Joël – DUBAN François - DURAND Jean-Pierre – HERRY Claudine  - MALARTRE Janine - MARCEL Patrick - MILLET Alain - MILLIER André - MOUTARD Gérard – PORTHAULT Maurice - SACRI Gladys –SECRETTAND Jacqueline –  VAXELAIRE Suzanne - VERMEIL Jean Daniel - VICTOIRE Claude.
  • Observateur(trice)s : PENA Maïté.
  • Invité(e)s : PENALBA Jean-Pierre, ARTIGAREDE Gilbert
  • Absents, excusés :AYMERIC Pierre - BOUSSARD  Michel - CHASSAINT Jean-Claude - CLERGUE Claude - CULLY Muriel - GAMET Claude - HERVET Hubert - HUE Jean - HUGET Lise -  RAUDRANT Monique – ROUBY Claude - SIEGFRIED Jean-René - SIQUIER Alain - SIQUIER Léonie -  TCHENQUELA Raymond.
  • Secrétariat de séance : Jacqueline BADON

 

   Informations diverses :  

  • Nouvelles des absents. L’état de santé de notre camarade Alain S. reste préoccupant. Il est toujours hospitalisé au CHU de Saint-Pierre.
  • Demande du siège de renouvellement du mandat de délégué : renouvelé à l'unanimité. Joël C. souhaite toutefois qu'on pense à terme à son remplacement, avec une période intermédiaire de travail en doublette. 

ACTIVITES

A) Activités internationales :

  • Centre Orphelinat d’ArivonimamoOrganisation de la prochaine mission.

Une réunion des intervenants pour la prochaine mission au centre orphelinat en juin 2017 s’est tenue le jeudi 27 avril chez Jacqueline Secrettand, (Chef de la précédente mission) avec Pierre Aymeric, Pdt AFGM et Chef de Mission, Claudine Herry, intervenante pour le français, François Duban, intervenant pour l’anglais. Suzanne Vaxelaire Trésorière, Joël Chartier DT. Maurice Porthault (hors département) interviendra pour les mathématiques.

Objectif de la réunion : définir les dates de départ et de retour en fonction des contraintes des intervenants, réserver les vols et l’hébergement sur place.

Objet de la mission : préparation aux examens CEPE ; BEPC et baccalauréat des orphelins du centre.

Réservations des vols :

Départ commun le 18 juin (UU 0611 à 16h20).

Retours :

1. Pierre Aymeric : dimanche 25 juin

2. Maurice Porthault : mercredi 28 juin

3. Claudine Herry et François Duban : vendredi 30 juin

Une réunion pédagogique est prévue pour les partants mercredi 10 à 13h chez Mireille Ah Line avec Jacqueline Badon.

La question de la pertinence des dons à emporter est évoquée : livres, vêtements, médicaments... Pierre a acheté des blousons polaires  pour tous les enfants.

  • Tananomby (ce point est traité en fin de réunion).

B) Activités locales :

Activités existantes (coordonnateurs-trices) :

  • «Etre à l’aise dans son quotidien» ALEFPA de CAMBAIE et de PITON ST LEU

Tout se passe très bien, avec un public attachant. Mise au point du calendrier de la période juin/septembre. Yves viendra pallier l'absence de Gladys en juin ; Jacqueline S. et Jean Daniel V. proposent de participer en juillet.

Le DT suggère d'inscrire les différentes activités sur un planning général pour donner une vision exhaustive des activités de la délégation sur l'année. 

  • Soutien scolaire :
  1. Saint-Leu : (Jean-Pierre Durand) : Maison de quartier de l'Etang. La convention 2016 n'a toujours pas été signée, et les feuilles de remboursements non plus. Pour tenter d'influer sur le lent cours des choses, il va falloir informer les parents que sans ces signatures l'action sera interrompue après les vacances.
  2. Foirail Initiatives Kartiés: (Alain Millet)

Afin de soulager Léonie Siquier, qui  assure l’accompagnement scolaire de jeunes enfants deux fois par semaine au Forail à Piton St-Leu, depuis la dernière rentrée scolaire, 4 autres Agiriens ont pris la relève.

Suzanne Vaxelaire, Claudine Herry, Alain Millet et François Duban ont mis en place un planning et se relaient au Foirail à Piton Saint Leu le mardi et le jeudi à partir de 15h15 pour accompagner individuellement  4 ou 5 enfants, de CP ou de CE pour le renforcement de la maîtrise de la lecture, voire de l’écriture.

La tenue d’un cahier de suivi de l’action qui relate les exercices réalisés permet la cohérence avec les animateurs d’Initiatives Kartiés qui prennent le groupe d’enfants en charge. Les enfants qui ont le plus besoin d’accompagnement sont confiés aux intervenants d’AGIR

  • Mission Locale : Bilan des dernières visites dans les nouveaux locaux de Ste-Marie (Suzanne Vaxelaire)

La prochaine visite est prévue jeudi 11.

Rien ne bouge dans les missions Sud (où Franck Richard ne travaille plus) et ouest ; une relance est restée sans suite.

  • Médiation par les pairs en milieu scolaire : Point non traité en raison de l'absence de Claude Clergue. 
  • Débats civiques « Charte de la Laïcité » :

La première campagne s’est déroulée fin 2016 et pendant le premier semestre 2017.

Elle a permis de toucher jusqu’ici 967 élèves (515 garçons et 452 filles) répartis dans 41 classes de 5 établissements.

Des interventions sont prévues au collège Raymond Vergès de la Possession après la rentrée 2017 avec une « version courte ». Contact est également pris par B. BREZE avec le Collège Bourbon (St Denis)

La visite de la trésorière et du DT au CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires) qui a attribué une subvention de 2500€ dont la moitié seulement a été dépensée, a permis d’obtenir le report de la somme sur le premier trimestre de l’année scolaire 2017-2018. La responsable incite à étendre notre action à tous les thèmes  relatifs à la citoyenneté ainsi qu’à la prévention à la radicalisation.

Le DT va recontacter par téléphone tous les établissements en REP et REP+ n’ayant pas répondu aux propositions d’animation.

Cette activité intéressante et bien « dans l'air du temps » donne une bonne image de la délégation qui possède les compétences et le financement. Chaque adhérent peut se trouver très vite opérationnel ; à lui de s'inscrire sur le planning qui sera mis en ligne. 

  • Partenariats avec la CGSS et le GIE-VA de La Réunion

 1.« PEPS- EUREKA» Partenariat AGIR/GIE Vieillissement Actif (CGSS de La Réunion)

Le 2 mai, le premier atelier a pu démarrer à l’espace Mondéo dans les locaux de la MDPH à ST PIERRE,  animé par André MILLIER  et Suzanne VAXELAIRE.

Ils ont accueilli un public féminin, composé de 7 personnes  âgées de 67 à 88 ans sélectionnées par le CCAS de Pierre. Ils les retrouveront une fois par semaine pendant 2 h 30 pour les 9 autres ateliers. La première séance laisse présager une réussite de ce programme. Un deuxième atelier sera également mis en place dès vendredi à la résidence Moza Avenue Luc Donat à ST PIERRE animé par Jacqueline Badon et Claudine HERRY, avec l’assistance de Jacqueline Secrettand et de Raymond Tchenquela qui les remplaceront pendant leur absence. Pas de matériel dans ce second local, on se servira de l'ordinateur et du rétroprojecteur d'AGIR, ainsi que d'un tableau papier à acheter.

Suivront encore 2 sessions de 10 ateliers de juillet à novembre. Un planning est mis en ligne (lien ci-après)

: https://docs.google.com/document/d/1L2g9U2Jb6d4RFB4NBweHAPoIBpLM0ak95VwainmMAGg/edit

La réunion du 20 avril à la CGSS (rencontre avec Mme FREYSSIN) a été suivie d’une lettre de refus du GIE-VA du montant de la subvention sollicitée (7000€) Or AGIR a payé la location de la salle de formation et tient aussi à valoriser le bénévolat. Un nouveau chiffrage beaucoup plus réduit (2500€) a été proposé.

2.« Jeunes Relais » (Partenariat avec la CGSS de La Réunion et l’E2C)

Le calendrier est toujours en attente. Une réunion de coordination et d’information a été annoncée par l’Action Sociale de la CGSS pour la mi-mai.

Mais on a signé, on assure ! On n'attend plus que le chèque des 40 % de la subvention de 7200€ versés à la signature.

 

C) TANANOMBY (commune de Fiavanana)

Gilbert Artigarede est venu présenter ACLES, l'Association Laïque Educative et Sociale, qu'il préside, et fait l'historique de sa création et de ses missions.

Il s'est agi d'abord de créer une école  de 5 classes de primaire, d'une classe de maternelle et d'une prématernelle, pour scolariser les enfants de ce petit village des hauts plateaux au milieu d'un désert vert où ne poussent que des eucalyptus et des sapins.

De ce fait, le projet éducatif a vite été accompagné de la création d'une cantine assurant toute l'année sauf le dimanche petit déjeuner et  déjeuner pour compenser les carences de ces enfants dénutris, puis d'un potager géré par l'association des parents,  pour alimenter en partie la cantine.

100 familles participent à l'association à laquelle ils doivent 4h par semaine (sous peine d'éviction), consacrées essentiellement aux plantations du potager. La gratuité n'encourage peut-être pas l'implication de tous...

Des essais de culture de riz pluvial et de pommes de terre commencent à donner des résultats, de même que la culture de canne fourragère pour le zébu acheté  (grâce au petit capital « tourisme solidaire ») pour fournir de l'engrais. Le relais de l'association sur place et chef de mission est le président de l'association des parents et le directeur de l'école.

Chaque enfant a en outre la charge d'une parcelle d'1m2.

Le chef de village -ni ami, ni ennemi -  est le directeur de l'école catholique (dont les bâtiments sont ceux de la 1ère école de l'association, qui lui ont été volés !)

Petit changement positif récent : la maire de la commune, nouvellement nommée, est venue visiter l'école et a formulé le souhait  qu'on fasse la même chose dans toute sa commune.

Grâce à la visite d'un couple de touristes, l'association a participé à un concours organisé par la filiale de GDF Suez chargée des projets écologiques et a remporté le 1er prix d'un montant de 10000€ pour la construction d'un bio-digesteur en aval des sanitaires ; mais pour l'instant il ne fonctionne pas, faute ...de quoi l'alimenter ; il faudrait créer une ferme avec porcs et zébus mais pour cela il faut d'abord faire pousser de quoi les nourrir !

L'arboretum a été victime d'un incendie ; le puits a été amélioré, mais creusé trop près des sanitaires, d'où risque de pollution.

Autres activités :

- une sorte de banque solidaire à taux 0 ;

- le stockage des réserves de riz, d'où chaque famille pour Noël peut retirer ce qu'elle est en mesure de rembourser, à un faible taux d'intérêt, pour compenser la perte.

- idem pour l'achat des semences.

Que pourrait faire AGIR ?

ACLES, qui prend en charge le fonctionnement de l'association (cantine, traitements des enseignants et du personnel de cantine) pour un montant d'environ 3000€ par mois, a besoin d'une aide financière ; elle est financée uniquement par les dons de particuliers.

Elle souhaite aussi une aide à la formation des enseignants, peut-être avec une personne du service civique, pour un accompagnement genre CNED.

Des difficultés de communication aussi : téléphone et internet à très faible débit sont alimentés par un courant ...vagabond !

Autre difficulté : si l'association  du Père Pedro possède le terrain, ce n'est pas le cas d'ACLES.

AGIR va réfléchir à la façon d'apporter son concours.

QUESTIONS DIVERSES : aucune

La séance est levée et la réunion se termine autour d'un déjeuner au restaurant d'application du Centhor.

 Bloc-notes :

Prochaines réunions :

  • Réunion mensuelle n°5 : lundi 29 mai (Foirail)

Réunion du 4 mai au CFA Hôtelier du Centhor à Saint-Gilles les Hauts. De gauche à droite, Patrick Marcel, Jacqueline Badon animatrice internationnale, Joël Chartier DT, Gilbert Artigarède  Pdt de l'ACLES, Maurice Porthault, Suzanne Vaxelaire trésorière territoriale, Maïté Pena. - Photo François Duban)

IMG 3758 b

RÉUNIONS MENSUELLES :

Prochaine réunion mensuelle : RM n° 6 - Lundi 3 septembre : Salle du Foirail

Dernière réunion mensuelle du 4 juin :  lire le compte rendu

Toujours disponible : Compte rendu de la réunion n° 4 du 7 mai (lire)

BLOC NOTES :

 

Rappels : Pas de réunion mensuelle en juillet/août.

Samedi 14 juillet : invitation au traditionnel rassemblement inter associatif laïque et républicain à Deux Rives chez Hubert HERVET.

Dimanche 9 septembre : Rassemblement festif AFGM / AGIR avec paella (lieu à préciser)

Les réunions mensuelles ont lieu sauf exception, tous les premiers lundi du mois, salle du Foirail à Piton Saint-Leu à partir de 9h. Toutefois, pour diverses raisons, de disponibilité, d'évènements particuliers, ou par soucis d'équité dans les déplacements, les réunions peuvent être organisées dans différents endroits du département.