Agir Abcd Reunion

Débats civiques pour les collégiens et lycéens

DEBATS CIVIQUES  DANS LES  EPLE

AGIR abcd propose aux établissements scolaires du second degré deux animations relatives à la citoyenneté destinées à développer l'esprit de civisme ches les élèves issus en particulier des milieux les plus défavorisés (Etablissements classés en Réseau d'Education Prioritaire REP ou REP+)

  •  LA CHARTE DE LA LAICITE EXPLIQUEE  Aux élèves des classes de 4ème
  • VIOLENCE AU QUOTIDIEN - Elèves des classes de 3ème ou de seconde professionnelle de lycée 

1- LA CHARTE DE LA LAICITE :  

La Nation confie à l’Ecole la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République

Préambule :

Le principe de laïcité est au fondement du système éducatif français depuis la fin du XIXe siècle. L'importance de la laïcité dans les valeurs scolaires républicaines a été accentuée par la loi du 9 décembre 1905 instaurant la laïcité de l'État. La Charte de la laïcité à l'École rappelle les règles qui permettent de vivre ensemble dans l’espace scolaire et d’aider chacun à comprendre le sens de ces règles, à se les approprier et à les respecter. Elle est affichée dans les écoles et établissements d'enseignement du second degré publics

Objectifs :

La laïcité est un objectif d’enseignement et d’apprentissage qui figure dans les programmes de l’Enseignement Moral et Civique, mis en œuvre de l'école au lycée à partir de la rentrée 2015.

L’élève apprend comment et pourquoi la laïcité est un principe organisateur du vivre ensemble dans la République française, notamment à travers l’étude de la Charte de la laïcité à l’école, présentée sous une forme et un contenu adaptés à la maturité des élèves.

Le dispositif mis au point par AGIR abcd « LA CHARTE DE LA LAICITE EXPLIQUEE AUX COLLEGIENS et LYCEENS» répond à ce critère et s’inscrit ainsi dans les objectifs de l’EMC.

Il participe particulièrement à l’application des dispositions voulues par Monsieur Le Ministre de l’Education Nationale et décrites dans le Vade-mecum de la Laïcité diffusé en mai 2018 invitant les chefs d’établissement à mettre en place « une communication efficace et une concertation régulière avec les enseignants et personnels d’éducation et leur présentent les outils à leur disposition. »

Le dispositif fait partie de ces outils et ainsi il contribue au travail des équipes qui « rappellent que le respect de la laïcité est la règle à l’école et mettent en œuvre la pédagogie nécessaire, primordiale dans l’application du principe de laïcité au quotidien »

Remarque :

Le dispositif est basé sur un diaporama permettant de découvrir et d’énoncer les principes de la laïcité à partir de commentaires d’images et de situations explicites.

L’animation proposée se décline sous deux formats :

  1. Une « version longue » (2 heures par groupe/classe) de 23 diapositives illustrant chacun des 15 articles de la Charte de la Laïcité, développe les notions de république indivisible, démocratique étudiées en classe de 3ème de collège : elle est bien adaptée aux élèves des classes de seconde de lycée général et professionnel mais peut être également être exploitée en fin de cycle de collège
  1. La « version courte » de 14 diapositives qui s’attache plus spécifiquement aux comportements conformes aux valeurs de la République attendus à l’école, permet d’animer des séances de 1 heure par groupe/classe; mieux adaptée aux programmes des classes de 4ème de collège, c’est la formule majoritairement demandées par les équipes d’enseignants des collèges.

2- VIOLENCE AU QUOTIDIEN

Objectifs de l’action :

Un diaporama d’un nombre variable de vues régulièrement renouvelées, propose d’étudier l’actualité à La Réunion à travers des faits divers relevés dans les médias locaux au cours des deux dernières années.

Cette étude amène les élèves à réfléchir sur la nature d’actes de violences diverses, familiales, routières, urbaines, scolaires qui constituent toutes des infractions à la loi et à en mesurer l’impact sur la vie sociale au quotidien.

 Ils en dégagent les facteurs déclenchants les plus communs  (consommation d’alcool, de drogues, mais aussi manque de discernement des notions de « bien et de « mal »), en évaluent la gravité et les conséquences tant pour les victimes que pour les auteurs, et en découvrent les réponses pénales possibles.

Le public visé est celui des établissements les plus sensibles, collèges et lycées en faisant référence à des phénomènes sociaux auxquels ils peuvent être confrontés dans leur contexte familial notamment.

Ce dispositif s’inscrit dans la prévention et la lutte contre la violence scolaire mesurée par le système d'information et de vigilance sur la sécurité scolaire (SIVIS) en place depuis le 4 octobre 2004.

3- BILAN GLOBAL CHIFFRE DU DISPOSITIF DEPUIS 2017 :

Année scolaire 2017-2018 (rappel) 

6 établissements

58 classes 

603 filles 

569 garçons 

1172 élèves

Année scolaire 2018-2019 

67 classes de 4ème et 3ème

1424 élèves

710 garçons

714 filles

30 demi-journées de travail

117 Heures de bénévolat

 

 

RÉUNIONS MENSUELLES :

Communiqué du 22 avril 2021 : La continuité des activités est rendue difficile en raison de la situation sanitaire dégradée et des mesures prises par l'autorité préfectorale. Celles-ci nous ont amenés à suspendre et/ou reporter des actions programmées par mesure de précaution pour la santé des bénéficiaires et des intervenants. Quelques unes ont toutefois été maintenues pour le mois d'avril (Actions Citoyennes en Collège) et d'autres sont susceptibles d'être assurées dans les semaines qui viennent (Formation PCPAD pour UNIS-Cité par exemple). 

Prochaine réunion :  Lundi 10 mai 2021 ( attention : réunion initialement prévue le lundi 3 mai, elle est repoussée d'une semaine )

Ordre du jour consultable une semaine avant la réunion en suivant ce lien

Compte-rendu de la réunion du 6 avril disponible à compter du 09/04/21 pour les membres après identification uniquement  en cliquant ici.

Nota : Les réunions mensuelles ont lieu sauf exception, tous les premiers lundi du mois à partir de 9h ; elle se sont longtemps tenues salle du Foirail à Piton Saint-Leu  (plan d'accès). Pour d'autres raisons, de disponibilité, d'évènements particuliers, ou par soucis d'équité dans les déplacements, les réunions peuvent être organisées dans différents endroits du département.

Toutefois, en raison de la crise sanitaire actuelle, les précédentes réunions ont été organisées sous chapiteau au Golf Club de Bourbon afin de respecter strictement les consignes de distanciation ou en visioconférence. 

A ce jour, le format prévu pour les réunions mensuelles reste, jusqu'à nouveau avis, celui de la visioconférence. 

Calendrier prévisionnel des réunions mensuelles pour le premier semestre de l'année 2021