Agir Abcd Reunion

Arivonimamo : mission n° 6 (juin 2017)

 

MADAGASCAR :  Sixième mission AFGM-AGIR abcd Réunion

au Centre Orphelinat de la Gendarmerie Malgache d’Arivonimamo du 18 au 30 juin 2017. 

Cette mission est conduite par Pierre AYMERIC, Président de l'Association des Amis des Familles de Gendarmes Malgaches), Claudine HERRY, professeur de français, Maurice PORTHAULT, professeur de mathématiques, François DUBAN, professeur d'anglais, tous membres d'AGIR abcd Réunion. 

Notre objectif pour cette mission est d'apporter un soutien pédagogique aux élèves des classes d'examen dans leurs révisions pour le Brevet et le Baccaulauréat de l'Orphelinat de la Gendarmerie National malgache à Arivonimamo. 

img 0188 med

(Pierre Aymeric au milieu des enfants du centre chaudement habillés de polaires offertes grâce aux dons des partenaires d'AFGM ; à droite en tenue militaire, le Capitaine Arsène Rakotoarivony, Chef du Centre Orphelinat) 

 

Rapport d'activité de la  mission (François Duban) : 

Nous arrivons à Antananarivo, à l'aéroport d'Ivato, le 18 juin en fin d'après-midi et nous sommes chaleureusement accueillis par le Commandant CHRISTIAN qui assure avec son véhicule personnel notre transfert à l'Hôtel SHANGHAI en centre ville. 

Le lendemain lundi 19 juin nous rendons une visite protocolaire au Général Léonard MANJAKAVELO, Sous-Directeur de la Gendarmerie et Président du Conseil d'Administration de l'orphelinat à son bureau au siège de la Gendarmerie. Cette visite certes protocolaire est empreinte d'émotion notamment pour le Général et Pierre AYMERIC, initiateur de ces missions de soutien aux orphelins du centre d'Arivonimamo.DSCN0166

Nous sommes accompagnés par Madame Sylvianne RABEARISON, formatrice récemment recrutée par AGIRabcd Réunion, qui sera notre indéfectible mentor, enthousiaste et dévouée tout au long de notre séjour.

Après cette visite non partons en minibus à destination de l'orphelinat sis à Arivonimamo, distant d'une cinquantaine de kilomètres de la capitale. Une fois sur place nous nous installons rapidement à l'hôtel Le Tapia avant de nous rendre au centre pour une première prise de contact avec le Capitaine Arsène RAKOTOARIVONY, les élèves et les administrateurs de l'orphelinat. Celui-ci héberge 46 élèves, 20 filles et 26 garçons. 

Le mardi 20 juin nous commençons nos interventions au centre. Rappelons que l'objectif de notre mission est d'apporter un soutien pédagogique pour la préparation au Brevet malgache français et au Baccalauréat malgache français dans trois matières : le français, les mathématiques et l’anglais.

Il apparaît très vite que nous aurons de réelles difficultés pour aménager les horaires des séances de soutien au niveau de la Troisième pour le Brevet ou au niveau de la Terminale pour le baccalauréat, les élèves concernés étant pris toute la journée dans leurs établissements respectifs en cette fin d’année scolaire.

À 18h 30 une réunion de tous les élèves permet de dégager quelques pistes pour que notre présence soit aussi utile que possible.

Les élèves candidats au Brevet se disent fatigués et souhaitent travailler d'autres matières que le français, les maths et l'anglais pendant l'étude de19h à 21h qui a lieu après le dîner !

Les élèves des classes d'examen sont de fait très peu disponibles, pris par leurs cours dans leurs établissements respectifs et d'autres séances de soutien assurées à l'orphelinat par des intervenants sur place. Leurs emplois du temps sont très prenants, de 5 heures du matin à 21heures le soir. Le dimanche est un jour de repos indispensable et de culte pour certains.

Les élèves présents au centre la journée sont ceux de classes de primaires, les élèves de 6ème, 5ème, 4ème, 2ème, 1ère. Ces élèves sont déjà en vacances car ils ont passé leur examen de passage en classe supérieure. Nous leur dispenserons, du moins pour les Collégiens et les Lycéens, des séances de soutien dans nos matières respectives chaque fois que possible.

Notons encore que la journée du lundi 26 juin sera consacrée à la Fête de l'Indépendance. D'autres demi-journées seront prises par des visites protocolaires de personnalités venues de la capitale. Au final, les élèves on néanmoins apprécié nos cours quasi particuliers.

Le mercredi 21 juin nous intervenons donc avec les élèves disponibles. Ce jour-là avant le déjeuner, sous la direction du Capitaine Arsène et de Pierre Aymeric, une cérémonie est organisée pour la distribution de vêtements chauds, à savoir des polaires généreusement offertes par l' AFGM pour mieux passer l'hiver austral très froid sur les hauts plateaux à Madagascar. C'est un moment de fraternité qui nous rapproche tous.

Le jeudi 22 juin est marquée par le départ de Pierre AYMERIC très aimé des enfants qui lui font une haie d'honneur et lui rendent un hommage touchant à l'occasion d'une cérémonie avant le repas de la mi-journée.

Ces deux journées de mercredi et jeudi confirment que ne peuvent assister à nos séances de soutien que très peu d'élèves présents sur place. Le plus gros effectif disponible se trouve en classe de 6ème où Claudine HERRY obtient un franc succès avec Le Petit Prince.

Au matin du vendredi 23 juin l'orphelinat accueille les hauts responsables de l'administration du centre pour une séance de travail. Nous n'interviendrons pas, sauf pour Claudine HERRY qui prend en charge les élèves de 6ème l'après-midi.

Les élèves seront pris également au matin du samedi 24 juin. L'après-midi, Claudine HERRY prend en charge les élèves de 6ème, et François DUBAN ceux de Terminales, lesquels ont déjà travaillé pendant plusieurs séances avec Maurice PORTHAULT en mathématiques. Priorité a en effet été donnée aux mathématiques en raison du départ anticipé de M. PORTHAULT. Notons au passage le goût malagache pour les mathématiques et l'excellent niveau des élèves constaté par le professeur dans cette matière.

Le dimanche 25 juin est consacré à la visite des geysers et des chutes de la Lily dans le district d'Ampefy.

La Fête de l'Indépendance, le lundi 26 juin, est l'occasion pour nous de retrouver dans la foule des élèves et des Gendarmes que nous saluons avec plaisir. Ils assistent au défilé autant militaire que civil, toutes les écoles, collèges, lycées environnants y participant, ainsi que de nombreuses associations sportives.

Le mardi 27 juin est un jour qui restera un mauvais souvenir, notre collègue Claudine HERRY étant gravement malade. Elle sera accompagnée dès la matinée chez le médecin par Madame Sylvianne RABEARISON. Il lui est délivré un certificat d'arrêt de travail de 3 jours. Maurice PORTHAULT et François DUBAN assurent leurs cours très préoccupés.

En l'honneur de Maurice PORTHAULT une cérémonie de départ a lieu le mercredi 28 juin, avant le déjeuner, puisque notre collègue doit partir aux aurores le lendemain, le transport à la capitale étant assuré par le Commandant de la Gendarmerie locale. M. PORTHAULT après avoir reçu les compliments d'une élève de 1ère, la jeune Prudence qui s’est toujours distinguée par sa détermination à assumer ses responsabilités de déléguée des élèves et son application lors de nos séances de soutien, fait un discours émouvant, plein de sincérité et très apprécié de tous.

Cette journée aura été l'une des plus fructueuses en ce que tous les missionnaires ont pu intervenir auprès des élèves présents.

Contrairement au jeudi 29 juin : ce jour-là les élèves de Collège sont convoqués dans leur établissement pour le grand nettoyage de fin d’année. Les Lycéens ont cours, comme chaque jour. L’après-midi, deux élèves de seconde se portent volontaires pour une séance d’anglais et Claudine HERRY vient voir Madame Sylvianne RABEARISON travailler avec ses élèves en primaire.

En fin d’après-midi, François DUBAN, à la demande du Capitaine Arsène RAKOTOARIVONY se rend dans le bureau de celui-ci. Le Capitaine présente ses excuses pour ne pas avoir été en mesure de nous assurer plus tôt que le transfert à l’aéroport le lendemain serait bien assuré par ses services. De fait, c’est un de ses amis qui prêtera son véhicule et son chauffeur. François DUBAN exprime toute notre gratitude pour cette attention. DSCN0414

C’est l’occasion de décider conjointement que pour les prochaines missions il conviendra de fixer les dates d’arrivée et de départ ainsi que les modalités de l’acheminement des missionnaires avant la mission.En outre, les arrivées et départs devront être groupés et non étalés comme ce fut le cas cette fois-ci.

F. DUBAN fait remarquer que ces dispositions devraient être dorénavant plus faciles à mettre en place, les prochaines missions ne devant comporter que deux intervenants.

De même, pour les prochaine missions, le Capitaine Arsène à juste titre souhaite qu’elles aient aient lieu pendant les petites vacances de Noël et de Pâques, afin que les élèves puissent tous être présents durant la journée pour bénéficier des prestations des missionnaires.

Autre précision apportée par le Capitaine Arsène, la construction du nouveau bloc qui doit comporter un dortoir de garçons, un dortoir pour les parents en visite, des bureaux, etc. progresse normalement.

Madame Sylvianne RABEARISON et Claudine HERRY rejoignent alors le Capitaine Arsène RAKOTOARIVONY et F. DUBAN dans le bureau.

Pour ce qui concerne les possibles améliorations des conditions de travail et de vie au sein de l’orphelinat auxquelles pourraient contribuer AGRIR abcd Réunion et l’AFGM, de nombreuses suggestions sont évoquées.

Madame Sylvianne RABEARISON exprime le besoin de video-projecteur pour mettre sous les yeux des ses petits élèves des images de scène de la vie courante pour l’apprentissage de vocabulaire, et ainsi faire de réelles économies de photocopies ou d’achats d’imagiers.

À propos de l’aide aux enseignements de Madame Sylvianne RABEARISON, précisons que Pierre AYMERIC, Président de l’AFGM a réglé pour elle l’abonnement annuel à Orange (29 000 Aryari mensuels, soit 9€).

Le salaire mensuel de Madame Sylvianne RABEARISON d’un montant de 120€ mensuel , Internet compris, lui a été versé pour la période 2017-2018. Pour éviter des frais exorbitants de transfert de fonds, (28€ pour 100€).il a été décidé de régler par avance 6 mois de salaire, soit 720€, les frais pour cette somme s’élevant alors à 90€.

Le Capitaine Arsène RAKOTOARIVONY nous promet à notre demande de nous envoyer les résultats des élèves aux examens.

Claudine HERRY aborde alors le problème de l’éclairage des salles d’étude où nous avons travaillé le soir venu. Il a été proposé au Capitaine Arsène RAKOTOARIVONY de soumettre au Conseil d'Administration du Centre de pourvoir à l'amélioration de l'éclairage des salles d'étude pour faciliter leur travail. Il fait nuit tôt en hiver et la lumière dispensée par les rares ampoules et néons en état de marche ne diffusent qu'une faible lumière blafarde qui rend la lecture extrêmement pénible. Un devis sera envoyé par le Capitaine Arsène RAKOTOARIVONY pour remplacer un néon défectueux et doubler le nombre d’ampules à ergots déjà en place.

Parmi les dispositions prises pour améliorer les conditions de travail des élèves, François DUBAN a laissé au centre toute une série de polycopiés comportant l'essentiel à savoir en matière de grammaire anglaise et de vocabulaire, assorti d'exercices, pour les classes de Brevet et de Baccalauréat et des exemples de sujets d'examen tirés des annales du Baccalaurét malgache et du Brevet malgache en français. Il est convenu qu’une nouvelle série de ces polycopiés sur les mêmes sujets et mieux adaptés au niveau et aux conditions rencontrées sur place sera éventuellement envoyée à Madame Sylvianne RABEARISON par la suite. Cette mission aura ainsi servi à mieux cerner le niveau et les attentes des élèves.

Pour terminer, le Capitaine Arsène nous suggère d’envisager, vu le grand âge de la 4L qui a été mise à notre disposition avec chauffeur — et c’est ici l’occasion de remercier Eddy et Taij pour leur disponibilité jamais démentie — la possibilité de l’aide à l’achat d’un autre véhicule, voire d’un mini-bus . Nous pensons transmettre cette suggestion et le devis l’accompagnant au Conseil d’Administration de l’orphelinat.

Pour conclure, parmi les points à retenir à l’issue de cette mission, il convient en premier lieu de dire ici que le choix de Madame Sylvianne RABEARISON s’avère excellent notamment pour l’exécution de nos attentes dans le domaine scolaire.

Deuxième point important à retenir, il conviendra pour les missions futures d’avoir établi les emplois du temps à l’avance en fonction de la disponibilité des enfants, ce qui implique que ces interventions auront lieu pendant les petites vacances de Noël et de Pâques.

Enfin, rappelons que les arrivées et départs des missionnaires devront être groupés.

Au total, cette mission de juin 2017, malgré les difficultés décrites plus haut, a été largement positive, humainement bien sûr, et pédagogiquement espérons-nous, pour les élèves ayant assisté à nos interventions. Nous remercions encore le Capitaine Arsène  RAKOTOARIVONY pour son accueil et sa gentillesse, et Madame Sylvianne RABEARISON pour son absolue disponibilité et sa compétence à assurer le lien entre deux cultures, celles des intervenants, celle des enfants.

François DUBAN

RÉUNIONS MENSUELLES :

Prochaine réunion mensuelle : RM n° 6 - Lundi 3 septembre : Salle du Foirail

Dernière réunion mensuelle du 4 juin :  lire le compte rendu

Toujours disponible : Compte rendu de la réunion n° 4 du 7 mai (lire)

BLOC NOTES :

 

Rappels : Pas de réunion mensuelle en juillet/août.

Samedi 14 juillet : invitation au traditionnel rassemblement inter associatif laïque et républicain à Deux Rives chez Hubert HERVET.

Dimanche 9 septembre : Rassemblement festif AFGM / AGIR avec paella (lieu à préciser)

Les réunions mensuelles ont lieu sauf exception, tous les premiers lundi du mois, salle du Foirail à Piton Saint-Leu à partir de 9h. Toutefois, pour diverses raisons, de disponibilité, d'évènements particuliers, ou par soucis d'équité dans les déplacements, les réunions peuvent être organisées dans différents endroits du département.