Agir Abcd Reunion

Visite AFGM AGIR à Arivonimamo - mars 2019

Visite AFGM-AGIR à Arivonimamo du 23 au 25 mars 2019

Visite AFGM-AGIR à ARIVONIMAMO

du 23 au 25 mars 2019

 

Le DT Joël Chartier, en mission de prospection pour le siège en accompagnement de Jean-François Tournyol du Clos depuis le 18 mars, est rejoint le 21 au soir par le Président et le trésorier d’AFGM, également membres d’AGIR. Les 4 journées à venir sont essentiellement consacrées au Centre Orphelinat d’Arivonimamo. C’est la huitième visite sur place pour Le Pdt Pierre Aymeric, la seconde pour Joël Chartier et la première pour le trésorier Jean-Daniel Vermeil.

VISITE AU NOUVEAU SECRETAIRE D’ETAT A LA GENDARMERIE

Chaque mission au Centre est précédée d’une visite protocolaire aux autorités de la Gendarmerie.

Les trois représentant d’AGIR Réunion et d’AFGM sont dont reçus par le nouveau secrétaire d’Etat à la Gendarmerie, Général de Division Richard RAVALOMANANA, en compagnie du capitaine responsable du Centre Orphelinat.

Initialement prévue le vendredi 22 mars à 10h l’audience est avancée à 9h d’où la dissociation en deux groupes et l’absence de JF Tournyol du Clos ; elle se déroule à la Caserne « Toby Jeneraly Philibert Ramarolahy » à Betongolo, dans des locaux rénovés.DSCN9250

Cette entrevue a un caractère qui va au-delà du formalisme. Le SEG remercie chaleureusement ses hôtes pour leur l’action en faveur des orphelins. Il est lui-même à l’origine de la création du Centre et raconte les circonstances qui l’ont amené, avec une influence certaine de son épouse, à créer cette structure pour les enfants orphelins et à se préoccuper également du sort des veuves. Sur la photo ci contre, de gauche à droite, J.Chartier, DT de La Réunion, J.D Vermeil, Trésorier AFGM, M. Le SEG, Le Général R. Ravolomanana, Pierre Aymeric, Pdt d'AFGM et le Capitaine Arison, Chef de Centre Orphelinat)

Son accord est donné à AFGM et AGIR pour mettre en place les projets d’actions présentés dans une plaquette qui lui est remise dans la mesure où le capitaine Chef de Centre les jugera utiles. Il s’agira donc d’une première mission de « prévention santé » à laquelle participeront une infirmière scolaire qui fera un dépistage comparable à celui fait dans les classes de nos écoles françaises (audition, vue, dentition, croissance…)

 

COMMANDEMENT DE LA GENDARMERIE.

Autre visite protocolaire au Commandement de la Gendarmerie et rencontre du Général de Brigade Christian RAKOTOBE, Deuxième adjoint au commandant de la Gendarmerie Nationale et Président du Conseil d’Administration de l’Orphelinat. Ce dernier confirme l’impression laissée par le SEG de reconnaissance et de confiance envers nous. Il évoque un possible audit du Centre d’Arivonimamo en matière de compétences des personnels et envisage sans doute quelques changements.

 

Samedi 23 mars.

CENTRE ORPHELINAT DE LA GENDARMERIE – ARIVONIMAMO

L’équipe d’intervenants accompagnée de Jean-François Tournyol du Clos s’est déplacée à ARIVONIMAMO (50 km à l’est de la capitale) assistée dans le transport par le Commandant Christian Tiana ZAFIMIHARY qui offre aimablement son véhicule personnel.

DSCN9264L’objet de la visite est de rencontrer les responsables, les personnels et un certain nombre d’enfants afin d’établir un audit des besoins du centre et de remettre des vêtements et des effets scolaires de remplacement aux jeunes filles dont le dortoir a été entièrement détruit par un incendie le 4 décembre dernier. Le SEG a prévu sa reconstruction à brève échéance.

Un matériel particulier (ordinateur avec clé 4G) est attribué au mérite à une étudiante en première année de droit. Le second ordinateur, don de Mme Mireille Bernard Ah-Line, prévu pour un jeune se destinant à des études informatiques est finalement attribué au Capitaine Chef de Centre, le jeune ne pouvant pas être identifié car ila sans doute quitté le Centre.

La réunion de travail avec l’Officier Chef de Centre le Capitaine ARISON, l’Officier intendant le Lieutenant Anary Tahina Tafika RAKOTONDRABE et l’assistante éducative Mme Sylvianne RABEARISON permet de dégager des priorités éducatives et matérielles, telles que le remplacement urgent des pompes d’alimentation en eau courante qui pose un problème sanitaire grave pour tous les enfants de l’orphelinat.

La visite du Centre reprend le Dimanche 24 mars. Avec P. AYMERIC , J. CHARTIER et J.D VERMEIL)

Cette visite permet de rencontrer les deux infirmiers Mrs RADO et ANGELO affectés au centre et de constater l’indigence totale de l’infirmerie et de son matériel (pièce de 6m2 sans fenêtre, avec une table, une seule chaise et une armoire avec quelques médicaments pour la plupart périmés). Les infirmiers sont d’accord pour une mission avec une infirmière scolaire et un secouriste de la Croix Rouge. La première fera une visite de dépistage si possible de tous les enfants, le second organisera une session d’apprentissage des gestes de premiers secours pour les élèves les plus grands, les personnels qui le souhaiteront, puis une autre éventuelle pour les hommes de l’escadron blindé de Gendarmerie qui jouxte le Centre.

Les problèmes d’absentéisme à l’Université de 6 étudiants de 2ème année sont évoqués ; bien qu’ils soient majeurs ils restent sous la responsabilité du centre.DSCN9274

Le recentrage de l’activité de Mme Sylviane est clarifié. Si elle n’a plus ou peu d’enfants du cycle primaires à prendre en charge son activité se reportera sur les plus grands (collégiens) dont le niveau en français notamment est jugé très insuffisant par le lieutenant Tafika.

L’imprimante achetée neuve, offerte par AFGM au Capitaine pour son usage et celui des étudiants post-baccalauréat doit repartir chez le fournisseur en raison d’une pièce manquante pour le remplissage des réservoirs d’encre. Elle a toutefois été installée sur l’ordinateur reconditionné à neuf attribué au Capitane du Centre.

Les caractéristiques des pompes à remplacer sont transmises par J. Chartier à l’Entreprise à SANIFER (M. DEROSSIS) visitée deux jours plus tôt dans le cadre de la mission de prospection, en vue d’obtenir un devis de remplacement de l’une d’elles.

Cette démarche aboutira une semaine plus tard et une des deux pompes sera bien remplacée et remise en service.

(Ci contre, Mme Sylviane, Pierre Aymeric, Le Lieutenant Tafika, J.D Vermeil, un gendarme et le Capitaine Arison, Responsable du Centre)  

UNIVERSITE PRIVEE RAVELOJAONA – ARIVONIMAMO

La visite de cet Établissement Privé d’enseignement supérieur était prévue dans la mission de prospection suite à une demande faite par sa direction quelques mois plus tôt auprès de la DT de La Réunion.

L’université appartient à l'Eglise Réformée de Madagascar FJKM («Fiangonan'i Jesoa Kristy eto Madagasikara - Eglise de Jésus Christ à Madagascar) C’est une extension de l’université d’Antananarivo qui délègue des professeurs sur place. Crée afin d’éviter au étudiants des environs de devoir aller dans la capitale, elle a ouvert ses portes à ARIVONIMAMO depuis deux ans et accueille 83 étudiants dans trois filières ; Agronomie, Droit et Gestion. Elle ne possède pas d’internat.

Le contact et la rencontre avec le Président Synodal, M. Moryl Mpitandrina IVAMA, ont été organisés par M. Rivo Randriamanamihantasoa, Président fondateur de "Label Village" et surtout membres du Conseil d’Administration des « Amis de l’Université »; 7 élèves issus du Centre Orphelinat y sont inscrits : une jeune fille en première année de droit, trois garçons et trois filles en seconde année de gestion. La visite a lieu en présence du responsable de la scolarité qui nous révèle quelques problèmes d’absentéisme concernant les « seconde année » qu’il faudra évoquer avec le Chef de Centre.

L’établissement a une bibliothèque avec peu de manuels (notamment en droit) et seulement 2 ordinateurs.DSCN9283B

Un colonel de Gendarmerie en retraire appartenant aux « Amis de l’Université » est prêt à enseigner l’informatique aux étudiants.

Le besoin pour cet établissement serait la présence d’intervenants qui, sans pour autant être spécialiste en FLE animeraient des séances thématiques (sociétales par exemple) afin de favoriser la pratique du français chez les étudiants rassemblés en petits groupes. L’association «Les Amis de l’Université » a contribué à aménager un local pour accueillir un volontaire américain du Peace Corps qui est déjà sur place

Les intervenants d’AGIR lors de leurs missions à l’orphelinat s’efforceront d’apporter une aide ponctuelle mais l’affectation d’un VSI/Service civique pour l’année scolaire comme répétiteur de français serait idéale.

Les quatre membres d’AGIR ont été hébergé gracieusement à « Label Village » M. RIVO voulant ainsi témoigner de sa gratitude envers AFGM et AGIR pour leurs actions en faveur du peuple malgache ainsi que pour remercier Pierre Aymeric de quelques dons faits pour l’ameublement du gite.

La qualité de cet hébergement est tout à fait satisfaisante, tout comme les repas proposés à un prix très modique. A noter que l’un des bâtiments à reçu la visite du Général De Gaulle qui a dormi là, lors d’une visite officielle dans les années 60, son avion ayant atterri à l’aéroport local qui était celui de la capitale avant la construction d’IVATO.

A noter également qu’un passage à l’Auberge du Tapia, précédent lieu d’hébergement des intervenants d’AFGM-AGIR nous a appris la fermeture de l’auberge suite au décès de son propriétaire Jean-Claude RAZAFINDRAINIBE survenu il y a quelques mois. 

J. CHARTIER

Photo ci-dessus de G à D : J. Chartier, M. Moryl Mpitandrina IVAMA, J.D Vermeil, M. le responsable de la scolarité de l’Université, P. Aymeric, J.F Tournyol du Clos et M. Rivo RANDRIAMANAMIHANTASOA

 

    

RÉUNIONS MENSUELLES :

La reprise d'activité progressive se poursuit dans le respect des consignes nationales de sécurité sanitaire et  des directives de l'organisme central d'AGIR abcd .

La prochaine réunion présentielle est prévue le lundi 31 août 2020 à la Salle du Foirail -Piton Saint-Leu  sous réserve de confirmation la semaine précédente

La délégation de La Réunion a tenu une visio réunion le mardi 2 juin : Compte-rendu disponible en lecture et téléchargeable en cliquant sur ce lien (membres après identification uniquement) 

Les réunions mensuelles ont lieu sauf exception, tous les premiers lundi du mois, salle du Foirail à Piton Saint-Leu à partir de 9h (plan d'accés). Toutefois, pour diverses raisons, de disponibilité, d'évènements particuliers, ou par soucis d'équité dans les déplacements, les réunions peuvent être organisées dans différents endroits du département.

Calendrier prévisionnel des réunions mensuelles pour l'année scolaire 2019-2020